Académie Feeling Olympe

Entrez dans l'Académie Feeling Olympe avec votre cheval et devenez un nouveau champion.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Résultats du devoir n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mlle Aurore Jimenez
Porofesseur de Dressage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 774
Age : 26
Cheval : Vasco / Newton
Maison : Professeur de dressage
Date d'inscription : 15/09/2006

Fiche perso
Prénom Nom: Jimenez Aurore
Age: 20 ans
Cheval: Newton / Vasco

MessageSujet: Résultats du devoir n°1   Ven 6 Juil - 17:28

Matthew Skyos : 19/20. Excellent devoir, quelques fautes, d’inatention peut être. C’est dommage, mais le résultat n’en est pas moins excellent. Bravo pour vos efforts et continuez !





1- Quelles sont les origines du dressage ? 2/2
L'Art du dressage n'est pas un phénomène récent, on a retracé une certaine forme d'équitation en carrière qui se pratiquait 1500 ans avant J.C. Dans la Grèce ancienne, on 'travaillait' les chevaux, afin de les rendre obéissants et faciles à manoeuvrer pour déjouer l'adversaire lors de combats guerriers. Le commandant grec Xénophon, né en 430 avant J.C nous a laissé le premier traité d'équitation qui est toujours d'une actualité étonnante…Pratiquer a cette époque également pour montrer l'excellence de l'apprentissage du dressage, cet art équestre a été inventé pour permettre de mettre en valeur le cheval dressé et l'habileté de son cavalier, notamment par l'exécution de figures, appelées aussi airs, dont la difficulté d'exécution et d'enchaînement montre le degré d'excellence du couple cheval cavalier.


2- Citer trois dresseurs célèbres et donner leurs dates de naissances et de mort.
2.5/3
-Duc de Newcastle Reconnu comme le plus grand maître d'équitation anglais de tous les temps (1592-1676)
- Schulten Baumer
???
- Didier Courrèges, né en 1960


3- Présenter un dresseur célèbre.
3/3
Newcastle : Reconnu comme le plus grand maître d'équitation anglais de tous les temps, notamment en dressage, Newcastle ne fut jamais reconnu comme tel dans son propre pays. Obligé de s'exiler en France lors de la guerre civile qui éclata en Angleterre, c'est l'Europe qui profita le plus de son enseignement. Sa méthode était basée sur la douceur et la psychologie et il admettait que le vice était le résultat de la mauvaise éducation inculquée par l'homme .Après avoir quitté la France, pour aller a Hambourg, puis à Anvers, il publia son livre « Méthode et invention nouvelle de dresser les chevaux » (1657 ou 1658) Cet ouvrage connu un très grand succès dans l'Europe entière. Il y expliquait comment dresser les chevaux a partir de son point de vue, a savoir en douceur et avec compréhension.


4- Citer une figure ? Comment bien l’exécuter ?
4/4
Épaule en dedans : exercice de deux pistes dans lequel le cheval se déplace latéralement, infléchi de la nuque à la queue. Le cheval se déplace vers le coté extérieur du pli, regard porté vers l'intérieur du pli. Elle s'exécute aux trois allures.
-La main intérieure donne le pli en direction de l’épaule extérieure du cavalier : la rêne extérieure reçoit toutes les actions de la rêne intérieure.
-La jambe intérieure agit à la sangle, la jambe extérieure un soupçon plus en arrière.
-Le cavalier garde les épaules parallèles à celles du cheval.
-Le corps du cavalier va délicatement à la rencontre du coude extérieur.
Le mieux est de commencer l’épaule en dedans avec les aides intérieures puis, peu à peu passer aux aides extérieures. Dés la deuxième ou troisième foulée, il faut être sur les aides extérieures, surtout la rêne extérieure. Celles-ci doivent primer comme pour les appuyers, surtout sur la fin de l’appuyer ou de l’épaule en dedans.


5- Citer une allure ? Comment doit être placer le corps et les aides pour entretenir l’impulsion dans cette allure?
3.5/4. Comment l’entretenir ?
Le galop : Le galop est une allure sautée, basculée, diagonale et asymétrique à trois temps inégaux suivis d'une phase de projection. Cette allure va en moyenne à 21 kilomètres par heure mais peut dépasser 60 kilomètres par heure sur les champs de courses.
La position du cavalier :
-Le galop assis, le cavalier reste généralement assis dans sa selle en épousant le mieux possible les mouvements du dos de son cheval avec son corps.
-Le galop en suspension, en course, en saut d'obstacles ou en cross le cavalier est en appui total sur ses étriers, sans que ses fesses ne touchent la selle. Plus le galop doit être rapide, plus le cavalier prendra une position penchée en avant sur des étriers réglés plus haut.
-Le galop enlevé, ce galop est parfois utilisé par certains cavaliers de course, de cross ou d'obstacle à l'entraînement. Le cavalier s'assoit une foulée de galop sur deux.
Les aides pour le départ :
Il faut soutenir l’épaule extérieure du cheval par la rêne et alléger l’épaule intérieure du cheval en gardant le contact avec la rêne intérieure mais en restant assez neutre. Peser ensuite sur la fesse extérieure en reculant légèrement l’épaule extérieure, puis demander le départ au galop en reculant la jambe extérieure et en touchant délicatement en laissant la jambe intérieure à la sangle.

6- Expliquez le pas de coté.
4/4
Son rôle : Le pas de coté, aussi appelé cession a la jambe ou déplacement latéral, est une figure où le cheval est presque droit, sauf une légère flexion au niveau de la nuque du côté opposé à la direction vers laquelle il se déplace, le cavalier apercevant l'arcade sourcilière et le naseau du côté du pli. Les membres du côté intérieur chevauchent ceux du côté extérieur.
Le déplacement latéral simple s'exécute sur une ligne droite, avec ou sans l'appui du mur. Sur une diagonale, la cavalier veillera à ce que son cheval reste parallèle dans son attitude aux grands côtés du manège, l'avant main précédant légèrement l'arrière main.
Lorsque l'exercice est réalisé contre le pare botte, l'angle formé par le cheval par rapport au mur ne doit pas excéder 35°.
Exécution :
- on utilise la jambe, droite pour aller à gauche, gauche pour aller à droite, pour faire pression au niveau de la sangle en éloignant l’autre jambe pour que le cheval puisse fuir la pression et effectuer son déplacement latéral
- le cheval doit être bien perpendiculaire soit au mur auquel il fait face, soit à l’obstacle qu’il chevauche. Les hanches et la tête devant être dans le même axe d’où un contrôle permanent des hanches et des épaules
- si les hanches ne suivent pas le mouvement, il faut exercer une pression avec la jambe de façon à les pousser
- pour améliorer le déplacement le cavalier peut se pencher du côté inverse vers lequel il veut déplacer son cheval, cela augmente la pression et déplace le centre de gravité.
- ce centre de gravité doit toujours être bien maîtrisé par le cavalier afin que le cheval ne parte ni vers l’avant ni vers l’arrière ce qui serait pénalisant par exemple en trail, lors de pas de côté sur une barre au sol : le cheval risquant de la toucher avec ses postérieurs ou antérieurs.




XXXXXXXXX


Bertille Armand : 10/20. Premier devoir décevant. Un grand manque de précision et de détails dans vos réponses. Je pense que tu vas réussir à te rattraper en cours.


1- Quelles sont les origines du dressage ? 0.5/2. Quels noms ? But du dressage à cette époque ? Détailler votre réponse.
Au XVI°siècle et originaire d'Espagne.

2- Citer trois dresseurs célèbres et donner leurs dates de naissances et de mort.
3/3
François Robichon de la Guérinière --> [1688-1751]
François Baucher --> [1796-1873]
Albert Eugène Edouard Decarpentry --> [1878-1956]

3- Présenter un dresseur célèbre
3/3
François Baucher --> Il a défendu l'usage du bridon ou du filet contre celui de la bride.
Il s'installa à 14ans en Italie, il devint rapidement un brillant cavalier. De retour en France en 1815 il fut piqueur aux écuries du Duc de Berry. Après avoir fréquenté plusieurs manèges, il en reprit un à Rouen et le dirigea durant quelques années. C'est là qu'il commença à expérimenter sa méthode. Il s'associa avec Jules Charles Pellier, directeur d'un manège.
L'essentiel de la méthode de baucher était " la possession complète des forces du cheval, de facon que le cavalier puisse en disposer à son gré et jouer, en quelques sortes, avec elles. "
Sa première manière était de briser les résistances du cheval en utilisant les flexions de la mâchoire, la nuque et de tout le bout du devant.
Dans sa seconde manière il obtenait la légèreté sans l'intervention énergique et précise des jambes qui caractérisait sa première manière.

4- Citer une figure ? Comment bien l’exécuter ?
0.5/4. En quoi consiste-t-elle ? Quelles sont les aides de l’incurvation ?
Le doubler avec changement de main --> Il faut bien placer ses aides pour l'incurvation du cheval et bien regarder où l'on va.

5- Citer une allure ? Comment doit être placer le corps et les aides pour entretenir l’impulsion dans cette allure?
¾. Bien, mais précise le rôle du dos et du bassin.Galop --> La tête du cheval doit être vers l'intérieur. Une jambe doit se trouver à la sangle et l'autre légèrement en arrière pour faire partir le cheval sur le bon pied. Ensuite nous devons avoir les épaules en arrière, le dos droit et les jambes toujours au contact des flancs du cheval pour garder l'impulsion.

6- Expliquez le pas de coté ? 0/4.

???



XXXXXXXXX



Gini Lima : 10.5/20. Plutôt décevant comme premier devoir. Développe tes réponses. Et donne le meilleur de toi-même en cours.

1- Quelles sont les origines du dressage ? ½. Quelques noms et dresseurs, ainsi que des détails ne seraient pas inutiles.
Le dressage existait déjà en Grèce pendant l'Antiquité. Il a été inventé pour mettre en valeur un cheval bien dressé.

2- Citer trois dresseurs célèbres et donner leurs dates de naissances et de mort. 3/3
-Decarpentry né en 1978, mort en 1956
-Beudant né en 1863 et mort en 1949
-Pluvinel né en 1552 et mort en 1620

3- Présenter un dresseur célèbre . 2/3.Quels sont les méthodes italiennes ?
Pluvinel est né en 1552 à Crest, et fut formé à Naples. En 1594 il fonde à Paris une école où sont enseigné les arts, mais aussi le dressage et l'équitation. En 1612 il organise un grand carrousel .Il meurt en 1620.
Il veut importer les méthodes italiennes en France et les améliorer.
Pour lui, il ne faut jamais sévir, mais il faut plutôt faire apte de rigueur et de disciplines auprès des chevaux.

4- Citer une figure ? Comment bien l’exécuter ? ¼. En quoi contiste les déplacements de hanches ? Comment sont les membres, le dos, la tête du cheval ?
Déplacement des hanches:une jambe isolée qui maintient l'impulsion à la sangle, et l'autre jambe en arrière de la sangle qui déplace les hanches.

5- Citer une allure ? Comment doit être placer le corps et les aides pour entretenir
l’impulsion dans cette allure? 0.5/4. Détaille plus.
Le trot. Par de simples pressions de mollet, le dos droit les jambes fixes.

6- Expliquez le pas de coté ?
¾. Position du cheval, et du cavalier.
Le pas de côté permet l'assouplissement du cheval. Pour l'exécuter, il faut doubler, puis lui demander d'aller sur le côté avec la rêne extérieur avec la jambe intérieur reculer pour lui faire déplacer les hanches et refermer la rêne extérieur quand le cheval est dans la direction demandé.




XXXXXXXXXXXXX

_________________
°0o Aurore Jimenez o0°
°•.Professeur de dressage.•°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle Aurore Jimenez
Porofesseur de Dressage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 774
Age : 26
Cheval : Vasco / Newton
Maison : Professeur de dressage
Date d'inscription : 15/09/2006

Fiche perso
Prénom Nom: Jimenez Aurore
Age: 20 ans
Cheval: Newton / Vasco

MessageSujet: Re: Résultats du devoir n°1   Ven 6 Juil - 17:29



Jade Adam. 15.5/20. Bon devoir, quelques précisions auraient permis d’avoir une meilleure note. Mais ce résultat est néanmoins satisfaisant.


1. Quelles sont les origines du dressage ?2/2
Les origines du dressage sont la Grèce ancienne, on 'travaillait' les chevaux, afin de les rendre obéissants et faciles à manoeuvrer pour déjouer l'adversaire lors de combats guerriers.
Au XVIe siècle, l'équitation suit une évolution significative et devient ce que l'on appelle, un art noble. Poussé par leur esprit de grandeur, les souverains trouvent chez le cheval le moyen idéal d'exposer au public une image triomphante d'eux même. A cette époque, l'équitation a droit à tous les fastes et devient un loisir. Bon nombre de courtisans s'y adonneront pour se faire remarquer de la noblesse. C'est en 1550 que Federigo Grisone publie le premier traité d'équitation des temps modernes. L'équitation provoquera un tel succès auprès des gens nobles qu'elle sera enseignée pendant un temps au même titre que l'escrime et la danse.

2- Citer trois dresseurs célèbres et donner leurs dates de naissances et de mort.
3/3
Nuno Olivera, il est né le 22 juin 1925 et mort le 2 février 1989.
François Robichon de La Guérinière, né en 1688 et mort en 1751
François Baucher, né en 1796et mort en 1873

3- Présenter un dresseur célèbre.
2.5/3. Précise ses idées et son équitation.
Nuno Olivera,il est né le 22 juin 1925 et mort le 2 février 1989.
Par son travail, ses études, et sa croyance inlassable dans les principes classiques de formation des chevaux à l'Art Equestre, Nuno Oliveira a fourni un lien entre les grands maîtres du 16ème, 17ème et 19ème siècle en Europe, et le monde du 20ème siècle.
Il a notamment tiré le meilleur parti des enseignements de La Guérinière et de Baucher.
Il a enseigné et formé durant toute sa vie à Lisbonne d'abord, puis à Avessada, au Portugal. Il était considéré dans le monde entier comme un des meilleurs entraîneurs. Toute sa vie, Nuno Oliveira a étudié et a pratiqué cet Art Equestre, exigé de lui-même et de ses disciples, un calme et une exactitude absolue, dans tous les mouvements qu'ils exécutaient.
Quelques citations:
"L'art équestre est la compréhension et l'harmonie parfaites entre le cheval et le cavalier."
"Le secret en équitation, c'est d'agir peu et à propos, plus on fait, moins ça va, moins on fait, mieux ça va."
"La technique peut vous mener à un certain niveau. Mais au delà, il vous faut l'adhésion psychologique du cheval."

4- Citer une figure ? Comment bien l’exécuter ?
¼. Tu ne m’explique pas en quoi s’agit à la base un contre changement de main.

Le contre changement de main, cette figure n'entraîne pas de changement de main. Comme lors d'une diagonale simple, elle implique de bien faire les coins avant et après la figure.
Le changement de direction en X peut être le support de nombreux exercices que ce soit pour le cavalier (rêne contraire, jambe isolée,..) ou pour le cheval (incurvation, déplacement des épaules,...).
Le cavalier peut être aidé par le placement de plots dans les coins, en C et d'une porte (formée par 2 plots) sur chaque demi diagonale.

5- Citer une allure ? Comment doit être placer le corps et les aides pour entretenir l’impulsion dans cette allure?
4/4
Le pas est une allure symétrique et marchée à quatre temps égaux. Le cheval pose un à un ses sabots sur le sol. La vitesse moyenne de cette allure est de 6 à 7 Km/h.
Le cavalier ne doit pas avoir les rênes trop courtes, car le cheval a besoin de son encolure, qui lui sert de balancier. Il doit être souple dans son bassin et accompagner le mouvement vers l'avant du cheval.


6- Expliquez le pas de coté (son exécution, son rôle)?
¾. Précise un peu plus la position du cavalier et celle du cheval.

Le but des pas de côté est de développer et augmenter l’engagement de l'arrière-main et, par ce moyen, également le rassembler.
Dans tous les pas de côté - épaule en dedans, travers, renvers, appuyer- le cheval est légèrement incurvé. Il marche avec l'avant-main et l'arrière-main sur deux pistes distinctes.
Le pli ou la flexion ne doivent jamais être exagérés; l'équilibre et l'aisance du mouvement en serait entravée.
Dans le travail de deux pistes, l'allure doit rester aisée et régulière, soutenue par une impulsion constante. Cependant elle doit rester souple, cadencée et équilibrée. On constate souvent une perte d'impulsion due principalement au souci du cavalier d'incurver son cheval et de le pousser de côté.
Dans tous les mouvements de deux pistes, le côté vers lequel le cheval doit être ployé ou incurvé est par définition l'intérieur. Le côté opposé est donc l'extérieur.



XXXXXXXXXXXXX



Leah McGowen. 13.5/20. On attendrais de ta part plus de précision de d’indications dans tes réponses. Mais ne t’inquiète pas, tu te rattraperas en cours.


Quelles sont les origines du dressage ? 1.5/2. Précise les origines.

Le dressage est issue de l’équitation classique de la Renaissance, bien que ses racines remontent à l’époque de Xénophon (soldat, historien grec, 435-354 avant JC environ). Elle a été introduite aux Jeux olympique pour la première fois en 1912.

Citer trois dresseurs célèbres et donner leurs dates de naissances et de mort.3/3
Nadine CAPELLMANN : 07/09/1965 en Allemagne
Margitt Otto-Crépin : 09/02/1945 en Allemagne, mais elle adopte en 1971 la nationalité française.
Karen Tebar: 19/09/1964 en Allemagne



Présenter un dresseur célèbre. 2/3.Précise son équitation

Uphoff : Elle est née en 1967 à Duisbourg. La cavalière allemande a très vite été initié à l’équitation. Ses plus grandes victoires sont : Jeux olympique de Séoul, or double sur Rembrandt ; Tige de champion du monde · Stockholm en 1990 / Rembrandt ; Jeux olympique de Barcelone, or particulier et par équipe / Rembrandt ;
Tige de champion du monde Haye en 1993 / Rembrandt ; Atlanta en 1996 / Rembrandt qui a 19 ans. Nicole n’a jamais négligé sa vie scolaire et professionnelle.


Citer une figure ? Comment bien l’exécuter ? 2.5/4. Détails les aides de départ et la position du cavalier.

Pirouette au pas :
Faire avancer le cheval comme pour exécuter la tête au mur, avec l’arrière-main vers l’intérieur. S’écarter de la piste et demander le rassembler. L’incurvation vers l’intérieur doit être équivalente à celle d’un petit cercle et le poids du cavalier légèrement déporté vers l’intérieur. Demander ensuite la tête au mur, mais diriger l’avant-main vers l’intérieur en déplaçant momentanément les deux mains vers l’intérieur. Utilisez la jambe extérieure pour contrôler l’arrière-main. Tout au long du mouvement veiller à ne pas laisser le corps glisser vers l’extérieur. Après quelques pas de pirouette faire avancer le cheval et le récompenser. [ Biensur^^].


Citer une allure ? 2/4. Qu’est ce que le galop ?

Le galop :
Lors du galop, le cavalier doit être souple et accompagner les mouvements de son cheval avec son bassin et le mouvement de l’encolure avec les mains. Si le cheval ralenti, le cavalier accentue ses mouvements de bassin ou effectue une pression de jambe pour relancez l’impulsion.


Expliquez le pas de coté (son exécution, son rôle)? Comment faire un pas de coté ? Aides du cavalier et position ? 2.5/4

Les pas de côté - épaule en dedans, travers, renvers, appuyer- le cheval est légèrement incurvé. Il marche avec l'avant-main et l'arrière-main sur deux pistes distinctes.
Le pli ou la flexion ne doivent jamais être exagérés; l'équilibre et l'aisance du mouvement en serait entravée.
Dans le travail de deux pistes, l'allure doit rester aisée et régulière, soutenue par une impulsion constante.
Dans tous les mouvements de deux pistes, le côté vers lequel le cheval doit être ployé ou incurvé est par définition l'intérieur. Le côté opposé est donc l'extérieur.
Le but du pas de coté est de développer et augmenter l’engagement de l'arrière-main et, par ce moyen, également le rassembler.



XXXXXXXXX



Moyenne: 13.7/20

_________________
°0o Aurore Jimenez o0°
°•.Professeur de dressage.•°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mlle Aurore Jimenez
Porofesseur de Dressage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 774
Age : 26
Cheval : Vasco / Newton
Maison : Professeur de dressage
Date d'inscription : 15/09/2006

Fiche perso
Prénom Nom: Jimenez Aurore
Age: 20 ans
Cheval: Newton / Vasco

MessageSujet: Re: Résultats du devoir n°1   Ven 24 Aoû - 19:07

Notes et points reportés

_________________
°0o Aurore Jimenez o0°
°•.Professeur de dressage.•°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résultats du devoir n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résultats du devoir n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» Résultats: Vague 4 et reste de vague 1
» Le devoir d'une prêtresse - Première partie [Iseult]
» Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Feeling Olympe :: - Corbeille - :: - Archives version 1 --
Sauter vers: